Assurance Auto : quelle procédure suivre après un accident ?

Accueil articles assurance Assurance Auto : quelle procédure suivre...

L’intérêt de souscrire à l’assurance automobile prend tout son sens après un sinistre. Dans cette même continuité, tout conducteur devrait connaître les réflexes à avoir dans cette circonstance. Malheureusement, ce n’est pas des choses auxquelles s’intéresse forcément tout le monde. Afin de mettre vos connaissances à jour, voici la procédure à suivre après un accident de circulation.

Accident grave : appelez les services d’urgences

Lors d’un accident routier, l’impact peut être violent au point de vous mettre dans un état inconscient. Dans d’autres cas, vous pouvez être un peu sonné, mais suffisamment éveillé pour appeler les sapeurs-pompiers. Composez simplement le 18 et ils viendront aussi vite que possible pour vous porter secours.

En temps normal, vous n’êtes plus tenu d’appeler la police, car le centre d’appel travaille étroitement avec les forces de l’ordre. Une cavalerie sera aussi dépêchée sur le front pour sécuriser le terrain. Puisque c’est dans leur prérogative de faire les constats, la procédure peut démarrer sur place si vous êtes en mesure de répondre à quelques questions. Vous devez dans ce cas décrire les circonstances de l’accident afin que les responsabilités soient établies s’il y a d’autres sinistrés. Si aucun de vous n’est en état de s’exprimer, les témoins seront entendus.

Accident avec impacts de carrosserie : faites un constat amiable

Lorsque l’accident se solde par des dégâts minimes, les sinistrés impliqués ont tendance à régler cela entre eux. Ce choix vise le plus souvent à gagner du temps au lieu de faire intervenir les gendarmes pour l’établissement d’un procès-verbal. En parallèle, certains préfèrent éviter un éventuel malus.

Si effectivement vous vous retrouvez dans une situation de négociation, il est recommandé de faire un constat amiable. Cela sert toujours, car après un choc même sans dommages corporels apparents, des séquelles peuvent faire surface plus tard. Dans ce cas, vous risquez en cas de responsabilité, d'être harcelé par l’autre sinistré.

C’est au regard de tout cela, que les assureurs auto mettent à votre disposition dès la souscription, un formulaire de rédaction de constat. Il vous servira à indiquer l’identité des conducteurs, passagers et voitures, ainsi que les dégâts matériels. Une fois signé, chacun récupère un exemplaire issu du même document pour y relater au verso les circonstances de la collision. Contentez-vous de rédiger sans prendre parti.

Il faut rappeler que cette procédure amiable n’est pas obligatoire. À défaut de l’utiliser, il serait judicieux de solliciter les gendarmes à plus forte raison quand il y a des blessures.

Accident avec fuite de l’autre conducteur

Il n’est pas rare d’être sinistré avec un autre conducteur malhonnête. S’il montre tout refus catégorique de s’impliquer dans la procédure amiable, notez rapidement sa plaque d’immatriculation et prenez quelques photos, car il pourrait s’enfuir.

À défaut d’avoir son nom, il peut vite être identifié par son véhicule. Renseignez votre part d’information sur le papier de constat en y ajoutant les coordonnées des témoins si possible. Faites ensuite un tour à la police pour déposer la plainte (récépissé à fournir à l’assureur).

Déclaration du sinistre à l’assureur

Avec ou sans constat amiable, vous avez 5 jours ouvrés à compter de la date d’accident pour communiquer l’information à votre assureur risque automobile. Il s’agit de la déclaration sinistre. C’est à cette étape de la procédure que vous pouvez espérer une indemnisation conformément aux garanties souscrites et à votre pourcentage de responsable.

Assurance Loyer impayé : comment trouver une offre pas chère en ligne ?

Aussi bien utile pour les propriétaires de biens immobiliers locatifs que pour les locataires, l’assurance loyers impayés est aujourd’hui l’une des plus sollicitées. Pour...

Assurance Prêt immobilier : quels sont les risques couverts ?

La souscription à une assurance emprunteur est une étape obligatoire si vous souhaitez contracter un prêt immobilier. En effet, cette garantie vous aide à...

Quelle assurance Auto choisir en tant que conducteur occasionnel ?

Le conducteur occasionnel est encore appelé conducteur supplémentaire. C'est une personne qui conduit, sur une base irrégulière et de temps en temps, une voiture...

Entreprise du secteur du bâtiment : quelle assurance choisir ?

Lors de la prestation de ses services, une entreprise BTP peut se retrouver confrontée à de nombreux problèmes. Les plus fréquents sont les dommages...